La soirée

L’environnement sonore de cette soirée était si vibrant. Cognement de verres, rires et  parcelles de confidences. Une atmosphère palpitante, tout comme ces milliers de mini papillons qui ont proliféré dans mon ventre et qui battaient de plus en plus énergiquement de leurs petites ailes, à l’approche de la soirée.

Dans cette frénésie, je dérobe des moments pour reprendre mon rôle observateur, loin des regards. La tâche est ardue, compte tenu de ma robe; un caftan marocain dont le froissement du brocard, vert et or, suffirait à sortir quelqu’un d’un lourd sommeil! J’espionne les émotions des invités et je me remplis le corps de vibrations. C’est gênant à avouer, mais l’énergie de cette soirée me nourrit d’une puissante satisfaction , qui me rappelle la raison pour laquelle je fais ce travail.

Mais revenons un peu en arrière.

Juillet 2019. Jean-Philippe et moi surfons parmi plusieurs voyages, plusieurs projets. Perdre notre sang froid et céder à la panique, pourraient ébranler nos objectifs et nuire à nos rêves. L’heure est venue de relâcher la pression et de prendre ça cool, ne serait-ce qu’une soirée. Fidèle à ma réputation, je fouille frénétiquement sur internet et je trouve un concert musical. Ça tombe un mercredi soir et je rêve déjà de cette courte évasion de nos rôles de parents et d’entrepreneurs hyper occupés. « T’es sûre? », me questionne Jean-Philippe. « Certaine! ». Je réponds sans un gramme d’hésitation, en me disant que rien que le fait de nous retrouver tous les deux, sans les enfants et loin des factures, devrait être bénéfique. Tous les feux sont menacés d’extinction et celui-ci, j’y tiens particulièrement.

Le 23 juillet 2019, 20h.

Les enfants sont confiés à leurs grands parents, tout est sous contrôle. Je regarde mes cernes creuses dans le miroir et je me répète une dernière fois « Soumia, sois réaliste, sois sage », en essayant de me convaincre des bienfaits d’une bonne nuit de sommeil.

20h30. On roule en voiture sur le pont Jacques Cartier en chantant à tue-tête « Moi je m’en moque, j’envoie, valser … ». Décidément, nous sommes deux esprits rebelles et nous le resterons.   

À la salle de spectacles, nous repassons les dossiers en cours et débattons des sujets chauds du bureau. J’ai la grande sagesse de demander à ce qu’on ne parle pas de travail. Les musiciens entrent en scène et le spectacle commence. Je flaire un virtuose, à la première note. Nous vibrons, littéralement. Ce jeune homme est une légende vivante, un Jimmy Hendrix converti en Carlos Santana. En sortant, je fais signe au chanteur « On va se revoir, promis ». Deux jours après, je prends le petit déjeuner avec lui au café Figaro et nous organisons un évènement signé Allo Destinations, qu’il reviendra animer depuis le Niger, sa terre natale. J’avais décidé de ne pas parler de travail, durant le spectacle mais nous étions à quelques détails près de la sortie de notre nouveau site internet, que nous voulions  dévoiler loin des ambiances formelles. Le casse-tête venait d’être résolu.

C’est ainsi que le 26 septembre 2019, une soixantaine de professionnels du voyage s’est retrouvée à trinquer en écoutant du Blues Rock Touareg, avec nul autre qu’Aboubacar Mazawadjé, ce jeune artiste qui a mis le feu à notre évasion amoureuse. La soirée a eu lieu dans les locaux de la Royal Air Maroc, important partenaire d’affaires qui a toujours soutenu notre entreprise mais également la compagnie aérienne nationale de mon pays natal, le Maroc. Hors d’œuvres, dégustations de vins, causerie entre professionnels du voyage. J’étais fière d’avoir rassemblé autant de passionnés sous le même toit, privilégiée de faire partie d’une équipe soudée.

Créer un tour opérateur spécialisé dans les voyages sur mesure et créer ses propres produits de niche, a été une promesse que Jean-Philippe s’était faite en 2011. À l’époque, il travaillait comme forfaitiste chez un tour opérateur et peinait à façonner des forfaits flexibles pour ses clients. Ce tenace d’homme décide alors de lancer son propre tour opérateur et de bâtir sa propre offre pour une clientèle mal servie. Il trace les grandes lignes d’Allo Destinations : un tour  opérateur Québécois qui s’adaptera aux demandes des clients qualifiés d’exigeants et de difficiles, simplement car ils ont des critères différents de la masse. Année après année, il sillonne le monde à la recherche de fournisseurs de tous genres, partageant les mêmes valeurs que lui. La tentation étant des plus grandes, je n’ai pas d’autre choix que d’embarquer dans ses expéditions, que j’aurais le privilège, un peu plus tard, de dessiner. En 8 ans et en cumulant nos voyages, les suggestions de nos collègues ainsi que les commentaires de nos clients, nous avons créé et étoffé 26 circuits clé en main dans 9 destinations.

Il y a de quoi être fier et ce soir, on fait la fête.

Publié par

Maman de deux gazelles et entrepreneure autodidacte, ce blog est une fenêtre sur ma vie, sans filtre, à mi-chemin entre la sagesse et la déraison. J’y pose mes pensées, mes réalisations, mes passions et parfois mes coups de gueule.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s